Le forum du manga et de l'annimé Kyo Kara Maoh de Tomo Takabayashi
 
AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fic-Yuuram [en cours :s]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuuram
Habitant de la Terre
Habitant de la Terre
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 24/11/2009
Age : 25
Localisation : 95

MessageSujet: Fic-Yuuram [en cours :s]   Dim 6 Déc - 21:47

Introduction :


- Une fontaine. Voilà à quoi se résume mon moyen de transport. Là où tout a commencé pour moi. Non, en faite ce n'était pas une fontaine, mais des toilettes... Bref, il vaut mieux ne rien dire à ce sujet !
Enfin bref, mon est Shibuya Yuuri et je suis le 27éme maoh de Shinmakoku. [Big smille] et vous savez quoi ? J'ai une histoire de fou à vous raconter ! Vous voulez l'entendrent ?
- Ouiiiiiiiiiiii ! crièrent les enfants tous en coeur
- Bon ! Mais avant de commencer vous voulez savoir quelque petite chose a mon sujet ou au sujet de Wolfram ?
- Pourquoi moi ? s'écria Wolfram
- Bah... haha... fit Yuuri en se grattant la tête.
- Oui ! Moi je veut savoir quelque chose ! Dit une petite fille. Mais je la pause a tout les deux !
- On t'écoute ! Fit Yuuri avec un grand sourire.
- Comment elle c'est passé la demande en mariage ? je veux savoir !
- Ho oui ! Nous aussi ! Crièrent les enfants en coeur
- Ha mais heu... commença Yuuri déjà tout rouge
- Ha c'était vraiment merveilleux ! ha sa oui ! Commença Wolfram les étoiles dans les yeux debout avec un pied sur sa chaise et le point levé vers le haut.
- Heu... Oui enfin commençons l'histoire hein !
- On commence par t'as demande hein!? Dit Wolfram alors plein d'espoir
- Ok... Alors pour cela, il vas falloir revenir plusieurs années en arrière ... dit-il en se levant





Chapitre 1 :


-HAAAAAA ! HEIKAAA !!!! Fit une vois toute tremblante en voyant arrivé Yuuri dans l'eau suivit de Murata. Mais... Heika ? Quel est cette... chose grise en métal que vous avez dans votre main ?
-Hein ? A vous voulez serment parlé de mon télé... HAAAA ! Mon téléphone ! Il est tous mouillé !! Il marchera plus ! MURATAAA !!!

Crias Yuuri dans un même souffle mélangeant étonnement, tristesse et colère contre sont jeune ami qui reculais de plus en plus dans la fontaine pour se retrouvé dos contre le rebords.

-Ha non y'a PIRE ! Continua Yuuri. Mon MP3 ! Murataaaa... si je t'attrape tu es MORT !!!!
- Haha... fit Murata. Yuuri calme toi, Ils marchent encor...
-Mais biensur que NON ! Ils viennent de prendre la flotte et ils... marchent...

Termina Yuuri calmement.

-Haaaaaa... soupira t'il. Je vais pouvoir reprendre la communication avec Lily ! fit Yuuri tous content.
-NANI ?

Fit une voix en colère que Yuuri reconnu parfaitement bien. Il tourna alors légèrement la tête vers sont fiancé qui étais vraiment fou de rage et qui bouillonnait de l'intérieur. Mais, bizarrement, il vu celui-ci se calmé et ravalé sa colère. Puis il se retourna et s'éloigna a grand pas de Yuuri.

-Wolfram... fit Yuuri dans un souffle.
-Majesté, vous allez attrapé froi si vous resté comme sa.
-Pour la millième fois Conrad, c'est Yuuri. Aller répète avec moi : Y-U-U-R-I !
- Oui, Yuu-ri. Dit Conrad en souriant.
-Heika ! Vous feriez mieux de rentrer vite au château ! Il y a pleins de petits papiers qui n'attendent que votre belle et gracieuse signature ! Dit Gunther.

Yuuri hochât la tête et ils partirent tous les trois verre le château en laissant Murata derrière eux dans le temple de Shinou. A sont arrivé au château, Greta se jeta dans les bras de sont père et lui posa les question habituel dont une qui retins particulièrement sont intension.

-Tu pourras répéter Greta s'il te plaît ?
- Oui ! Je t'ais demandé comment sa c'était passer chez toi ?
-Heu non Greta... Tu m'as posé une question au sujet de... Wolfram ?
-Oui... J'ai vu papa Wolfram faire ces bagages et les mettre dans sa chambre... Il vas faire quoi tout seul ? Il veut plus te voir ? Tu as été méchant avec lui ?
-Heu... mais non Greta ! Pas du tous ! Je vais le voir... tous de suite !

Et c'est comme sa que Yuuri parti en courant vers la chambre de sont fiancé sous les yeux interrogateurs de tous...
Yuuri frappa a la porte de la chambre de Wolfram mais personne ne répondais, il ouvras donc la porte tous doucement et y passa la tête. Personne. Il referma donc la porte et se retourna pour se dirigé vers sa chambre. Il ouvras la porte en grand et sursauta en voyant la tête de Wolfram si triste devant le sien. En voyant sont fiancé ? Wolfram fronça les sourcils.

-Ha Wolfram ! Je te cherchais ! fit Yuuri avec un grand sourire. Heu... c'est quoi tous ces bagages ? Tu pars voir ton oncle ?
-Non ! Je change de chambre !
-Hein ?
-J'ai ait plus que marre de te voir courir après tous et n'importe quoi ! Si tu as tant envi de revoir c'est Lily alors... Ok ! Mais moi je pars !
-Mais... Wolfram...
-Non c'est bon ! Je doit finir mes affaire !

Fit il avant de claqué la porte.

-Attent ! Wolfram ! Ouvre !
-NON ! J'ai dit ! Cria t'il a travers la porte.
-Ouvre Wolfram ! je t'en prit ! fit il en battent des poing contre la porte. C'est un terrible quiproquo !
-C'est quoi sa un quiproquo ? Demanda t'il d'une voix dure
-c'est rien laisse ! Ouvre moi ! Que je t'explique au moins !
-NON !
-Wolfram... soupira t'il en se laissant glissé contre sa porte. Cette fille est juste une camarade de classe qui m'aidait a faire mon devoir de math... Ont avait presque fini le dernier exercice quand Murata ma jeter sont verre d'eau a la figure... Crois moi... Elle est rien comparé a toi... Tu sais, tu m'as vraiment manqué et j'ai vraiment eu mal au cœur de devoir partir sans toi, Loing de toi...

La porte s'ouvrit tous doucement pour laisser apparaître une crinière blonde, la porte s'ouvrit en grand et Yuuri se levas pour prendre Wolfram dans ses bras.

-Toi aussi... Tu m'as beaucoup manqué Yuuri... souffla Wolfram au creux de l'oreille de Yuuri avant que celui-ci dépose ses lèvre contre le coup du blond.
Le lendemain, Yuuri se réveilla contre Wolfram. Quel chaude sensation, il repensa a se qui c'était passer la veille et en rougit d'embarras.A se même moment, Wolfram ouvras les yeux a moitié avant de les refermé violemment et de plongé la tête dans le torse de Yuuri.

-Maudit soleil ! Grogna t'il tous seul dans le torse de Yuuri.
-Haha ! Debout ! Il faut se levé ! Et puis, j'ai quelque chose d'important à faire aujourd'hui ! Dit Yuuri avec un grand sourire.
-Ha oui ? Et quoi ? Demanda Wolfram.
-Sur-prise ! Fit Yuuri en mettant le bout de sont doit sur le petit nez de Wolfram, ce qui fit louché ce dernier. [Quelle jolie vision *-*]




Chapitre 2:





-Wolfram !
Cria Yuuri en entrant en trombe dans leur chambre.
-HAA ! Idiot ! Me refait plus jamais sa !
-haha... désoler ! Bon aller habille ! On va pique-niquer !
-Hein ?
Heu... pique-niquer, c'est mangé dehors, des sandwichs tu sais...
-Idiot je sais se que sais pique-niquer ! J'étais surprit c'est tous ! Bon je m'habille et je vais chercher Greta.
-Non ! On y va que tous les deux ! Aller dépêche toi les chevaux sont prêt ! Je n'attends plus que toi !
Termina Yuuri en sortant de la pièce pour aller attendre sont fiancé dans la cour.
-Heu... d'accord.

Et c'est comme sa que après 1heure de cheval nos deux amoureux se retrouvée au bord d'une petite rivière. Wolfram installa la nappe par terre et Yuuri entreprit de sortir le repas.
-Woua ! Fit Wolfram étonner en découvrant tous la bonne nourriture étaler sur la nappe.
-Ca te plait ?
-Un peut oui ! Bon on commence ?
Wolfram s'installa en tailleur au bord de la nappe et Yuuri s'assis à ses côtés. Ils parlais mangeaient rigolais. Yuuri attrapas une fraise et la trempas dans une crème blanche d'une matière vraiment appétissante et la porta a la bouche de Wolfram. Celui-ci , en premier lieu étonner, regardas Yuuri étrangement
-Tu n'en veut pas ? dit Yuuri vexer.

Voyant la tête boudeuse et si mignonne de Yuuri, Wolfram pencha la tête et croqua la fraise. Vraiment délicieux pensa t-il. Après 1heur a se faire goûter de tous les aliments, Yuuri sortis de sa poche une petite boite toute noir en velours.
-Que ce que c'est ? demanda Wolfram vraiment intrigué.
-heu... Wolfram je voudrais que tu m'écoute sans me couper s'il te plais. Commença Yuuri dont le rouge lui déjà monté au joue.
Il ouvrit la petite boite qui laissa apparaître sous les yeux étonner de Wolfram une petite bague en argent surmonté d'un petit diamant blanc.
-Heu... Wolfram voudrai-tu... heu...
Yuuri souffla un bon coup et reprit
-Je t'aime et sa j'en suis sur maintenant. C'est pourquoi je voudrais savoir... Enfin... Raaaah sa m'énerve !
-Que ce que...
-Non attend ! Veut... Veut-tu m'épouser ?

Les yeux de Wolfram se firent aussi rond qu'une balle de tennis puis se radoucir.
-Ou... oui fit il tous rouge et en baissant la tête.
Yuuri soupiras de soulagement, finalement tous s'était bien passer ! Il lui passa la bague au doit et l'embrassa tendrement.

Au même moment, sur terre, une jeune fille aux cheveux et aux yeux aussi noir que la nuit, marchait dans les rues de Tokyo, comment avait-elle pue en arrivé la ? Ses larmes coulaient tous doucement sur ses joues. Elle avait beaucoup maigrit depuis le jours ou tout a basculer pour elle. Cella vas faire 2 ans, 2 longues années a passé dans l'ombre des rues de Tokyo, elle se souvint qu'avant elle était si souriante, elle était avec lui , avec eux, mais il l'avait oublié. Un beau matin alors qu'elle se levait la première, elle sorti dehors pour prendre le courrier. Elle aperçut un jeune garçon la tête baisser, il l'attrapas par le bras et parti en courant la traînant derrière lui. Ce qui lui dit la marqua, Cette phrases raisonnait encor et toujours dans sa tête : « Ne retourne pas là-bas, sa ne servirait a rien, ils t'on oublier, tes parents, lui, tous les souvenir de toi on été effacer de leur mémoires. Par a Tokyo on viendras te cherché. » Bien sur je suis retourner là-bas, le choc quand il m'ont demandé qui j'étais, mes larmes on coulé longtemps alors que le train m'amenais vers Tokyo. J'avais 15 ans. J'en ais maintenant 17.

Elle l'avait attendu ce « quelqu'un », elle l'avait attendu, trop attendu, elle n'en pouvait plus, vraiment plus. Elle s'arrêta devant une flaque d'eau, s'agenouillas et regardas sont reflet que lui projetais l'eau tremblante. Pitoyable, vraiment pitoyable. Ses larmes redoublaient et elle frappa l'eau de ses deux poings. Elle pleurait. Elle pleurait sa haine, sa douleur, sa colère.
-Ciella ?
Elle releva la tête mais ne vit personne.
-Ciella ? Rappela la voix.
Elle baisa la tête et se senti partir dans la flaque. Elle ouvra ses yeux en grand mais aucun sont ne sorti de sa bouche.
-Désoler de t'avoir fait attendre aussi longtemps. Mais j'ai préfère attendre que la paix soi rétabli là-bas avant de te confier cette mission, Tu sais, tu vas avoir un rôle très important, je compte vraiment sur toi. Il va falloir que tu trouves en premier lieu le château du serment du sang. Ne t'inquiète pas, la rencontre que tu ferras t'aidera beaucoup.
-Je ne vous suis pas du tous. Que's qu'il se passe ?
C'est moi qui ait effacer la mémoire de tes parents, de tes proches, je suis désoler mais je n'avait pas le choix.
Ciella restas un moment sans réagir, non ce n'est pas possible... tous sa est de sa faute ?
-Non, je ne te le pardonnerais pas. Murmura Ciella. Ne compte pas sur moi pour t'aider !
-Je mit attendais, mais si tu réussit il retrouvera la mémoire je te le promet. Mais pour l'instant il faut faire vite, il court un grave danger et il n'y a que toi pour l'aider Ciella.
-Quoi ? Quel danger ? Paniqua t'elle.
-Je ne peut pas t'en dire plus, Trouve le châteaux du serment du sang mais ne fait rien de stupide. Il ne te reconnaîtra pas au début.
-Quoi ? Que's que sa veut dire ?
Cria t'elle en se relevant d'un coup. Un mauvais rêve ? Oui c'est surment sa. Elle se relevas et s'aperçu qu'elle étais trempé de la tête au pied ! Des vêtements étaient posés à côté d'elle dans l'herbe. De l'herbe ?
-C'est quoi cette merde ? Je suis ou moi la ?
-HAAAAAAAA !
Ce crie raisonnait dans la foret comme un cri de souffrance, de torture... Ciella en frissonna mais se dirigeas vers cette voix... Pourquoi ? Elle en savait rien ses pied avançaient tous seul, elle se rapprocha du bruit qui s'était transformé petit a petit en petit souffles, petit soupire désespéré...



Chapitre 3: [avec un lemon a la fin, c'est le premier que j'écrit ^^']



Wolfram avait les yeux fixé sur sa bague depuis qu'ils étaient rentrés de leurs fameux pique-nique. Il était tous simplement en admiration devant cette toute petite chose qui étais accroché a sont et qui brillait d'un éclat doux et chaleureux

-Wolf ! Wolf ! Alors ? On m'a dit que tu étais avec sa Majesté Yuuri en pique-nique cette après-midi ? C'est vrai ?

Wolfram poussas alors un long soupire avant de se retourner vers sa mère, Cecil. Pourquoi venait-elle l'embêté dans un moment pareil ?

-Oui c'est vrai.
-HA ! Alors ? Vous avez fait quoi ? Continua Cecil encor plus folle qu'avant
-He bien... Ce que l'on est sensé faire lorsque l'ont fait un pique-nique... Manger !
-Hoo... C'est vraiment tous ?

Wolfram rougit en repensent a la demande plutôt soudaine de Yuuri mais aussi assez étrange « Une coutume de chez moi. » Lui avait il dit. Cécile allais ouvrir la bouche et recomençer sont interrogatoire, mais Wolfram ne lui laissas pas le temps. Il lui plaqua sa main sur sa figure en lui montrant bien sa bague. Cécile resta sans voix pendant un moment avant d'attraper Wolfram et de le serrer fort dans ses bras. Malheureusement pour Wolfram, sa tête était a moitié englouti par la poitrine de sa mère !

-Hoo ! Wolf ! Je suis si heureuse pour toi ! Montre la moi mieux ! Montre le moi !

Cria t'elle en lâchant Wolfram et en lui arrachant presque sa main au passage.

-Quelle est belle ! Conrad ! Vien voir un peut la bague de Wolfram !
-Maman ! Cria Wolfram embarrasser
-Elle est superbe Wolfram ! Fit sont frère
-Pas vrais ? fit elle avec un grand sourire.
-Bon sa suffi maintenant ! Allons mangés au lieu de s'extasier devant ma bague !

Fit Wolfram en retirant sa main qui était solidement enfermé dans celle de sa mère. Ils partirent ensuite vers la salle mangé bien que sa mère insistait pour avoir plus de renseignement. Une fois arrivé dans la salle à manger, Wolfram s'assit a la droite de Yuuri. Ce dernier le regardait avec un grand sourire. Le repas commençais quand Cecil ouvrit la bouche, au grand malheur de Wolfram.

-Alors, Yuuri, Vous avez demander mon fils en mariage ?

A cette remarque, Yuuri faillit s'étranglé avec sont morceaux de pomme de terre. Gunther poussa un cris en voyant Yuuri s'étouffé avec sa pomme de terre et lâcha sa fourchette, ou plutôt « balança » ses couverts, avant de se lever et de courir vers celui-ci pour lui tapoté dans le dos.

-Maman ! Cria Wolfram
-He bien quoi ? C'est vrai non ? Sa Majesté Yuuri t'as offert cette bague.
-Quoi ?
S'écria Gunther avant de se jeté sur la main de Wolfram. Il observa la bague en question avant de se retourné vers Yuuri qui avait réussit a faire passer sa pomme de terre le long de sa gorge.

-Votre Majesté... Vous ne m'en avez même pas parlé a moi ? Dit Gunther les larmes aux yeux.
-Heu... Je comptait vous en parlez a tous tout a l'heure , mais, vus que Cecil a lancée le sujet...
-Alors ? Il est pour quand ce mariage ?
-Mh... Ont en a pas vraiment parler avec Wolfram.
-Heu... Alors le temps de faire les lettre, de les envoyer... De tous mettre en place heu... Ont peut le faire dans 2 semaines ! Alors ?

Dit Gunther tout éxiter a l'idée de célébrer le mariage de Sa majesté Yuuri. A cette demande, Yuuri tournas la tête vers sont fiancé et bientôt mari.

-C'est pas mal non ? Fit il avec un grand sourire
-Oui ! Lui dit Wolfram tout en répondant a sont sourire.
-Parfait ! Aller ! Au travail mes enfant !

Cria Cecil en se levant. Elle quittas la pièce en réfléchissant a un bon cadeau de mariage pour sont fils et surtout, SURTOUT ! Ce qu'il allait porté.

-Robe ou Costume ? Mh... Yuuri auras un costume, il lui faudrait plus une robe ! Oui ! Une belle robe ! Alors... La couleur ? Mh...

Cecil y réfléchit fort, longtemps avant de ce décidé. Elle en parlerais a sont fils plus tard.

Du coté de Wolfram et Yuuri :

Ils étaient retourné en courant dans leur chambre et avaient brutalement claqué la porte. Ils étaient maintenant, tous les deux allongé sur leurs lits, essoufflé par leur longue course dans les couloirs pour échappé a Gunther Tous affolé par cette annonce de dernière minutes imprévus.

Point de vue de Yuuri !

J'était vraiment essouffler ! Durant cette courses, ont rigolaient tellement que l'ont ne regardaient même pas ou ont allaient ! Résultat, nous avons fait un gros, très gros détours ! Je tournas la tête vers mon fiancé, il me regardai, lui aussi, de ses grand yeux verts. Qu'il était beau a se moment la, je lui caressa la joue et me rapprocha de lui pour frôlé ses lèvres des miennes. Ils fermas alors les yeux, il en voulais sûrement plus. Je me rapprocha encor plus de lui me collant a sont corps et l'embrassa avec passion, léchant ses lèvres douces et pulpeuses. Sa langue rejoignis bien vite la mienne, elles se redécouvrais, se titillaient et jouaient ensemble dans une danse enflammée. Je me mit a califourchon sur lui tout en continuant de l'embrasser. C'était trop bon pour le lâcher comme sa. Oui Wolfram avait bon goût. Un goût sucrés, si délicieux. Il posa ses mains sur mon torse et commença a défaire les boutons et retiras ma chemise. Le bout de ses doit jouaient avec mon torse, y traçaient des lignes invisibles que mon corps ressentais, oui il ressentais les caresses de Wolfram et il aimai sa mon corps, je lui fit comprendre mon bien être par un léger soupire, étouffé par notre baisser qui ne se terminaient pas. J'entrepris alors de déboutonner sa veste, je me détachas alors de lui avec regret, lâchant ses lèvres pour mieux les retrouver quelque seconde plus tard, sa veste balancé dans un coin de notre chambre. Mes lèvres retracèrent sa mâchoire et longis sont coups blanc, y lassant des trace rouge, comme pour ce rappelé le chemins qu'elles venaient d'empreintés. Wolfram poussait des petits cris de plaisir tout en s'accrochant a mes cheveux. Mes mains descendirent les long de sont torse, photographiant les moindre détaille de sont corps, la formes de ses abdos et la forme de sont bas-ventre, la chute de reins,... Je voulaient tous savoir de lui, je le découvrais, je l'apprenais, je le voulait pour moi, moi et moi seul. Il m'appartenait et je lui appartenait tout autant. Il le savait, ou si il l'ignorais encor, je lui ferrais comprendre. Mes mains déboutonnèrent sont pantalon, et le fit glisser jusqu'à ces pieds, il agitas ces pied et s'en débarrassa d'un coup le fessant traversé la pièce. Mes lèvres remontèrent le long de sont corps, donnant des coups de langues sur sont torse, léchant avidement sa gorge pour retrouvé ses lèvres, sa langue, sont goût. Wolfram me fit basculer sur le dos, il descendit jusqu'à mon pantalon, donnant des doux baiser sur mon torse au passage, y laissant de temps a autre des petites traces violine. Il déboutonna mon pantalon et l'enlevas complètement, il le laissa par terre, au pied du lits, déjà oublier. Il me regardas, ses joues rougis par la situation, par la scène que l'ont jouaient tout les deux, nous étions les personnages principaux, il étai mon prince, celui que je chérissais le plus au monde. Je me relevas et l'attrapa par la taille le faisant s'asseoir a califourchon sur moi. Il m'embrassa, d'abords avec douceur, puis avec une violence que je ne lui connaissait pas. Nos boxer partir très vite rejoindre le sol alors que je refis basculer Wolfram sur le dos, me plaçant alors entre ces jambes, fine et douces, comme toute parties de sont corps. A ce moment la, nous ne forions plus qu'un, deux âmes sœur, deux amants, deux amoureux, deux flammes réunit par un même lien. Un lien qui ne se briseras jamais, il est tellement fort ce lien, tellement puissant. Ce lien appeler « Amour » que personne ne briseras.
Nos corps continuaient leur jeux, s'emboîtant, se déboîtant, le silence de la pièce brisé par nos cries, nos corps illuminé par la faible lumière de la lune, nos langue se cherchai, se trouvait, elles dansaient, se caressaient, puis se quittaient pour mieux se retrouvés. Puis, Un dernier cris retenti dans la pièce, plus fors que les autres, avant de laissé place au calme. Je m'écroulai sur Wolfram, je l'embrassait une dernière fois et le regardait, sa peau brillait, surmment a causse de la sueur qui recouvrait nos deux corps encor collé l'un à l'autre. Ces yeux brillait, les miens devaient être semblable aux sienne, j'étais tellement heureux, tellement comblé.

-Je t'aime. Lui murmurai-je en pausant ma tête sur sont torse
-Moi aussi je t'aime, Yuuri...

Il caressai mes cheveux, en un geste doux, ce geste qui vous donne des frisons et qui vous envoie directement au paradis. Je m'endormit alors, bercé par la mélodie que me jouait sont cœur.



Chapitre 4 :


Pour ce chapitre, le point de vue de Ciella sera en italique. (Je préviendrais à chaque début de chapitre).

Mes pieds avance tous seul... Il se passe quoi ? D'abord Cette homme bizarre qui me dit qu'il a effacer la mémoire de ma famille, je me retrouves la toute seul et en plus de sa je ne contrôle plus mon corps ! « Désoler Ciella mais il faut que tu le rencontre... » Super... J'entends des voix maintenant ! « Arrête un peut de rallez et regarde ! C'est important ! Cette rencontre doit ce faire ! » Oui j'ai comprit arrête de me faire avancer ! « Non sinon tu ferrais demi-tours ! » Oui c'est pas faut... Mais tu es qui toi ? « Tu le sauras plus tard, ça n'as pas d'importance pour l'instant. » Mais si sa en as ! Hé ! Pff... il ne peut même pas m'expliquer ce qu'il se passe qu'il m'entraîne par... là.

Ciella c'était figé sur place, un grand blond tenait une épée tachée de sang dans sa main droite et l'autre tenait un sac d'argent. Un homme était étendu sur le sol, mort. Ciella, par réflexe reculas mais sont pied brisa une branche d'un son sec. Le jeune homme se retournas et regardas Ciella d'un airs plutôt effrayant. Il se retourna alors entièrement vers elle, elle put voir que celui-ci avait un œil vert, mais celui de droite avait une couleur sombre, vert très foncé, presque noire. La jeune fille se figea alors que le jeune homme se rapprocha d'elle, mais quelque chose avait changé dans sont expression. C'étais, comme si sont œil vert reflétais la tristesse. Alors que sont œil de gauche avait le désire de tué, un désire noir. Le jeune homme s'arrêta et fermas les yeux, très fort, poussa un cri et tombas a genoux. Ciella ne savait quoi faire, s'enfuir, ou l'aider. Elle ne savait que faire, elle resta donc sur place à regarder le blond par terre pousser des petits cris de douleur. Ciella voulais partir, elle le voulait vraiment, elle avait tellement peur. Elle se retournas et commença à partir.

-A-Attendez !

Ciella s'arrêtas, ces jambes tremblaient. Elle se retournas et vis le jeune garçon, il n'avait pas bougé. Il releva la tête, mais...

-S'il vous plais ne partez pas... aidez moi ! Aidez moi a chasser ce démon de mon corps !
-Un... démon ?
-Oui... Vous l'avez chassez le votre non ? Vous n'avez aucune tache dans votre œil gauche.
-Mais je n'ai jamais été possédé par un démon.
-Comment... Pourquoi ? Dès que l'ont vous banni sur cette île, le démon qui sommeil se réveille. Je ne comprends pas...
-Mais, je viens juste d'arriver, je ne sais même pas ou je suis.
-Ho... Venez avec moi.
-Ou sa ? Pourquoi ?
-...

Le jeune blond se relevas et traînas Ciella par la main.

-Mais... Où allons-nous ? Répond !

Le jeune homme tirait Ciella depuis un bon moment. Celle-ci ne savait vraiment plus se qu'il se passait, Elle étais, perdu, Totalement.

Mais que se passe t'il. « Ce jeune homme t'emmène à l'accueil de l'île. » L'accueil ? Pourquoi ? C'est ou ? Et c'est quoi cette île au juste ? « Tu sauras tous sa là-bas. N'oublie pas que tu dois te rendre à Shinmakoku. » Oui oui. Ha quoi sa sert de résister de toute façon ? Tous se que je veut c'est le revoir.

Le jeune homme s'arrêta devant une petite maison de pierre. Il entras et déposa le petit sac sur la table en bois qui se trouvaient juste devant la porte en entrant.

-Hé ho ! Vous êtes la ? J'ai l'argent comme promis ! Et vous me devez la moitié ! Mon démon a encor tué !
-Hé bien mon petit. Apprend a le contrôler se démon... Comme moi. Tien ? Qui est cette jeune fille ?
-Elle vient d'arriver apparemment.
-Comment ? Venez ! Venez avec moi.

Le vieil homme nous montras la porte située derrière lui et nous fit entrés. On s'installas sur un vieux canapé tendis que lui, s'installa sur une chaise juste en face.

-Tu doit te rendre as Shinmakoku n'est-ce pas ?
-He... Oui, comment le savez vous ?
-Je sais tous se qu'il s'est passé sur cette île, tous se qu'il se passe en se moment, et se qu'il se passeras...
-Ho, comment... Comment fait –vo...
-SECRET !
-Ok...

Ciella se sentais tous d'un coup mal à l'aise.

-Mais vus que tu est la, c'est parfait. Je vais te liée a Eli [ce dit « ély »].
-Ha qui ?
-Pourquoi ? fit le blond.
-Parce que c'est comme sa ! Je vois ce que tu ne vois pas ! Si vous n'êtes pas liés, malheurs !
-Mais il est fou lui ! S'écrias Ciella. Comment sa nous liés ? Comment ?
-Par un lien magique. Ma chère Ciella, Tu pourras contrôler le démon de Eli, il n'apparaîtra que si tu lui ordonnes ! Mais attention ! Il te faudra de l'entraînement d'abord !
-Quoi ?
-Tu as un pouvoir particulier, or du commun même ! Tu peut contrôler le pouvoirs des autres mais aussi les renforcé !
-Mais je n'ai jamais eue de pouvoirs... !
-Si tu en as... C'est obligé ! Je le sens !
-Vous le... sentez ? Sa as une odeur ? O.O
-Oui bien sur ! Qui ne le sais pas ! Fit Eli, Mais la n'est pas le problème ! Je ne veux pas que ce soit elle ! Choisissez quelqu'un d'autre !

Mais trop tard, le vielle homme avait déjà attrapé les mains des deux jeunes pour les liés...



A Shin Makoku, Chambre de Yuuri et Wolfram.

Wolfram ouvrit tout doucement les yeux, le soleil étais déjà présent dans le ciel, mais quelque chose n'allait pas, pourtant, Yuuri étais la, allonger de tout sont long sur lui, ha oui sont Yuuri, il l'aimait tellement ! Il passa une de ses main dans les cheveux de sont fiancée et l'autre lui caressa doucement le dos, du bout des doit. Celui-ci frissonna et grogna, bougea un peut, et se rendormis. Un petit ronflement émana de sa gorge.

-Tu es tellement mignon... Fit Wolfram en souriant, Mais, il est l'heure de se réveiller, aller ! Debout... !
-Mironontropbenla... Grogna Yuuri, vraiment pas content de sont réveil.
-Aller... debout !

Wolfram le secouas alors que Yuuri grognais. Wolfram arrêta alors ces secousses et reprit ces caresses, plus vive cette fois. Il pencha la tête en avant et embrassa du bout des lèvres le haut du crâne de Yuuri. Ce dernier ronronna de plaisir et levas la tête vers sont fiancé, les yeux encor fermé, mais, sentant que ce baisser de viendrais pas, il ouvras un œil et trouvas Wolfram, les yeux fermé et un petit sourire au lèvres. Yuuri avança, non en faite il rampai sur le torse de Wolfram, jusqu'à atteindre les lèvres de celui-ci.

-Bonjours petit ange blond...

Wolfram sourit et embrassa sont fiancé. Leurs langues se retrouvaient une nouvelle fois, Tous deux retrouvais le goût de l'autre. Ils se titillaient, jouaient ensemble, Jusqu'au moment ou...

-HEIKAA ! UNE NOUVELLE.... TERIBLE !!!!

Gunther...



Chapitre 5 :


Une lumière entouras Ciella ainsi que Eli, le vielle marmonnas des paroles incompréhensible puis, la lumière devin petit a petit rouge clair, puis vif, un rouge sang. Eli et Ciella poussèrent un cri de douleur, puis tous s'arrêtèrent. Les deux adolescents étaient étendus au sol.

Quelques heures plus tard :

L'œil droit de Ciella lui fessait mal ainsi que sont poigné gauche. Elle était allongé sur trois chaise est sa tête reposait sur un petit cousin noircit. Eli étais assis en tailleur en face d'elle. Il l'a regardais de ces grands yeux verts quand celle-ci ouvrit les yeux.

-Sa va Ciella ?
-Mon œil me fait mal... et mon poigné me brûle.
-Sa iras mieux dans quelques heures, ne t'en fait pas.
-Tu t'es fait quoi as ton poigné ?
-Ho... C'est la marque de notre « accord ».
-Notre « accord » ?
-Oui... Tu peux contrôler mon démon par la marque que tu as dans ton œil droit. Et la marque graver sur ton poigné gauche est le symbole de cette alliance entre mon démon et toi. C'est un peut comme un papier officiel si tu préfère.
-O.O ....Ok ... --' Je suis vraiment tombé dans un monde de fou. C'est qu'un mauvais rêve... Je vais me réveiller c'est obliger.

Ciella regardas sont poigné gauche qui étais bandé. Elle enlevas le bandage et y trouvas un joli petit symbole. C'était une lune grise encrée dans un grand soleil noir.

-C'est un peut ... obscure non ?
-ho y'as plus obscure encor tu sais !
-Vraiment ?... j'aimerais pas voir alors... --'. Mais... J'ai une marque dans l'œil ?
-Oui ! Elle est différente de la mienne mais elle est dans ton œil. Tien regarde.

Eli lui tendis un morceau de miroir et Ciella inspectas sont œil droit avec inquiétude. Elle avait exactement la même marque que celle présent sur sont poigné. Et juste à côté de celui-ci, une petite tache noir.

-Mais... J'ai la même tache noire que toi.
-Ha bon ? Où ?
-Oui la, juste a coté du symbole.
-C'est parce que tu as un jumeaux. C'est bien cela ?

Ciella et Eli se retournèrent et regardait le vielle homme s'approché et s'asseoir sur une chaise en face d'eux.

-Heu... Oui.
-Et ton frère se trouve a Shinmakoku c'est sa ?
-Bah... Apparemment...
-Et il ne se souvient pas de toi.

Ciella baissa les yeux.

-Je vois... soupiras le vielle homme. Désoler pour sa. C'est moi qui l'ais demander a Shinou.

A cette phrase, Ciella relevas la tête. Les larmes coulaient sur ces joues. Elle regardas le vieil homme et lui crachas presque à la figure :

-Pourquoi ? Pourquoi vous avez fait sa ?
-Je n'avais pas le choix.
-Comment sa pas le choix ?
-...
-Vous allez tous me dire oui ? Et c'est qui ce Shinou ?

Le vieil homme soupira. Il se tortilla ensuite sur sa chaise, comme pour trouver la bonne position.

-Shinou et celui qui t'as envoyé ici, mais c'est aussi le roi originel... On l'appel ainsi car c'est lui le fondateur de ce monde en quelque sorte. Lui ainsi que tous les autres roi qui lui on précédé sont née avec des jumeaux. Les deux réunit provoque une grande, très grande menace pour le royaume. Shinou a donc crée cette île pour y mettre tous les jumeaux des rois. Mais comme tu peux le voir, il n'y a pas que des jumeaux de rois ici. Eli par exemple, et le frère jumeaux d'un noble. Il a été amené ici car il a été considéré comme le plus « mauvais » des deux, le jumeau « maléfique » en quelque sorte. Naturellement, cette histoire et totalement grotesque ! Il n'y a jamais eu de bon ou de mauvais jumeaux. Mais il fallaient bien que le second roi trouve un prétexte pour enfermé tous ce surplus d'habitant.
-C'est... Horrible...
-Bah, en principe ceux qui viennent ici sont au courant pour leurs frères ou sœurs jumeaux/ jumelles. Par contre ceux qui ne vivent pas sur cette île ignore tous de la situation. A par le grand sage et Shinou lui-même.
-Ok... Mais pourquoi on lui a effacer la mémoire ? Il n'est jamais venu ici !
-Ton frère ? Au détrompe toi ! Cella vas faire deux ans qu'il est arrivé ici. Il est même devenu le nouveau Roi !

A ce moment, Les yeux de Ciella étaient comparables à deux balles de tennis. Elle n'en croyait pas ces oreilles. Yuuri ? Roi ? Hahahaha... Ce rêve était vraiment étrange. Ciella se mie a rigolée. Elle rigolait de surprise, de peur. Elle ne savait pas ou elle se trouvais, sont frère l'avais oublier et en plus de sa il étais roi !

-Ciella... Sa ne vas pas ? S'inquiétas Eli
-Y'a de quoi pété un câble...

Ciella c'étais arrêté de rire et repensais aux paroles de Shinou. Si elle allait là-bas elle pourrait le voir. Ciella se relevas et se plaça devant le vieil homme.

-On y va comment ? A Shinmakoku ? Il faut que je le voie !

Un sourire se désigna sur le visage du vieil homme. Il se levas et fit signe au deux jeune de le suivre. Le vieil homme les emmena vers une porte qu'il déverrouilla, Ils prirent l'escalier qu'ils les menas a l'intérieur d'une grotte.

-Voilas, C'est par là. Vous arriverez à la plage. Le bateau qui approvisionne de temps en temps l'île va bientôt partir. Quand vous accosterai, demandé votre chemins, je ne peut vous en dire plus.
-Merci beaucoup.
-Ne me remercié pas trop vite. Il ne faut pas vous faire prendre ! Des militaires sont formés pour reconnaître les jumeaux. Tenez, mettez sa.

Le vieil homme donna à Ciella et Eli un grand manteau rouge foncé et des gros bracelet pour caché leur marques. Ils les enfilèrent et partirent en courant pour ne pas louper le bateaux.

A Shinmakoku :

-HEIKAA ! UNE NOUVELLE.... TERIBLE !!!!

Gunther venait de rentrés dans la chambre de Yuuri et de Wolfram en courant. Il étais vraiment stresser et courait partout dans la pièce en se tenant la tête et criai des « HEIKAA !!! » sans retenus.

-Calmez-vous Gunther !
-Ha Murata ! Que se passe t-il ?
-He bien... Regarde par la fenêtre.
-Heu... ok –'

Yuuri se levas du lit en laissant derrière un Wolfram faisant la moue, triste d'être laissé tous seul dans leur grand lit. Yuuri se rapprochas de la fenêtre et ouvrit les rideaux. Yuuri poussa un petit cri de surprise et restas un instant figé sur place. Wolfram réagi vite au cri de sont fiancé et le rejoignis d'un bon. Wolfram en fit tout aussi surpris.

-Impressionnant pas vrai ?
-Que ce que c'est ?
- He bien, On n'en connaît pas encor la cause. Des soldats sont partis tout à l'heure pour avoirs plus d'information.
-Je veux y aller !
-QUOI ????

Wolfram avais crié si fort que Yuuri en tombas sur les fesses. Murata eu un sursaut, puis se mit a rire de la scène qui se déroulais devant lui.

-Aïe ! Sa va pas non ? T'es tombé sur la tête pour crier aussi fort ?
-C'est plutôt toi qui est tombé sur la tête ! T'as vu un peut se qu'il y as dehors ? Tu as bien vu ?
-Oui ! Et c'est pour sa que je veut y allé !
-Hors de question !
-Comment sa hors de question ? T'es ma mère ?
-Non ! Je suis ton fiancé !
-Bah alors ? T'es pas encor mon mari a se que je sache !
-On le sera dans deux semaines ! Je n'ai pas envi que tu partes là-bas pour qu'ils nous arrivent un truc et que notre mariage soit décalé !
-LES PERSONNES QUI VIVENT DANS MON PAYS PASSE AVANT NOTRE MARIAGE ! AU MOIN NOTRE MARIAGE ON PEUT LE DEPLACER !

Wolfram mit une claque à Yuuri avant de partir en pleur de la chambre. Murata se rapprocha de Yuuri qui avait plaqué sa main sur sa bouche en comprenant les paroles qu'il avait dit à Wolfram.

-Je croit que tu as été un peut rude sur se coup.
-Appel sa comme tu veut mais la j'ai vraiment fait la boulette du siècle.
-Ha sa pour être une boulette, c'en est une ! Et une énorme si tu veux tous savoir.
-Je suis qu'un nul !

Yuuri prit sa tête dans ses mains et partis s'asseoir sur sont lit.

-Bon Yuuri, Je suis désolé mais il faut que j'aille au temple Shinou. Je revient juste après.

Yuuri lui fit un vague signe de main et il parti.


Du côté de Wolfram.
Wolfram courait dans les couloirs du palais jusqu'à sa chambre ou il s'enfermas a clef. Il laissas sont corps, vide de sentiment s'écroulé contre la porte. Il pleurait, Les mots de Yuuri l'avait tellement bléser. Il savait très bien que le peuple passait avant lui. Mais de la a le crié, non, lui balancé en pleine poire ! Sont cœur c'est cassé en mille petit morceau. Il l'attendait depuis tellement longtemps se mariage. Il aimait Yuuri et voulait être posséder par la personne qu'il aime.

Du côté de Murata :

Murata étais arrivé au temple Shinou. Il regardas une dernière fois le ciel, devenu a moitié violet moitié rouge sang. Il savait ce que cela signifiait et voulait en parler le plus rapidement possible avec Shinou. Il entras dans la grande salle et y croisa le regard de Shinou, assit sur les marches, se tournant les pouces.

-Alors Shinou ?
-Ha ! Murata ! Tu peut pas savoir a quel poing je m'ennuis !
-Oui oui, Alors ? Comme je vois, tu as réussit a amené Ciella. Elle a trouvé Eli ?
-Oui... Ils sont maintenant liée et viennent par ici.
-Yuuri voulait allé se qu'il se passait
-Non ! Surtout pas ! Le point blanc dans le ciel au milieu de se mélange de couleur indique la position de Ciella et Eli. Ils viendront tous seul !
-Oui sa je le savais !
-Bah pourquoi tu me dit que Yuuri voulait y allé si tu savais qu'ils viendraient tous les deux a nous.
-Pour savoir ce que je dois lui dire pour pas qu'il y aller !
- Bah je ne sais pas moi ! C'est ton ami ! Pas le mien !
-Je ne peux vraiment pas compté sur toi hein ?
-...
-Sa répond a ma question.

Du côté de Eli et Ciella :

-Je vais être malade !
-Encor ?

Eli re-vomi dans sa bassine. Ciella s'écarta de lui pour échappé au spectacle. Elle se dirigea vers le seul hublot de la petite pièce ou ils étaient tous les deux enfermé. Ils y étaient introduit par une petite portes non surveillé et s'étais caché derrière les caisses de vins jusqu'as ce qu'il partent.

-Sa doit bien faire 1 heur qu'on est la... J'en ai déjà mare.

Eli s'approchas du hublot et jeta par dessus bord sa petite deuxième petite bassine.

-Parle pour toi. Tu n'est pas malade toi au moins.
-Ouai... encor heureuse...
-Eli...
-Oui ?
-Je peut te posé une question ?
-Laquelle ?
-Tu as grandit... sans t'es parents ...?
-Oui... Je suis arrivé ici j'avais 10 ans.
-Mais alors tu as connut ton frère.
-Oui.
-Les jumeaux ne sont pas sensé arrivé ici a la naissance ?
-Si mais ma mère avait insisté pour me garder avec mon frère. Mais au bout d'un moment, il a fallut que l'un de nous deux partent, et c'était moi...
-Ho... Alors ton frère se souvient de toi ?
-Non... Aucune personne de ma famille ne se souvient de moi. Mais moi oui...
-C'est cruel...
-Oui un peut... Alors il t'est arrivé la même chose qu'as moi d'après se que j'ai comprit.
-Oui. Un beau jour on est venu me voir et on m'a dit « pas la peine de resté la, ils ne se souviennent pas de toi. ».
-Il s'appelait comment ?
-Il s'appel toujours ! XD
-Ho oui désoler xD

Ils se sourient et rigolaient. Mais juste a se moment la, Eli entendit des pats se rapprochés et une clef entré dans la serrure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fic-yuuram.skyblog.com
loveyaoi
Habitant de la Terre
Habitant de la Terre
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Fic-Yuuram [en cours :s]   Sam 9 Jan - 6:46

Honnetement j'aime beaucoup j'attend la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fic-Yuuram [en cours :s]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de Broderie d'Art à Marly le Roi (78)
» Formation Professionnelle en cours du soir
» Petit cours pédagogique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyo Kara Maoh 今日から㋮王 :: Général :: FanFiction-
Sauter vers: